Tarifs/Contact

Les tarifs sont adaptés à la prestation demandée, et se trouvent essentiellement dans une fourchette de 160€ (= Smic musicien intermittent) à 450€… En gérant vous-même toutes les démarches concernant les cachets en passant par le GUSO (service gratuit de l’État), les tarifs comprennent : le cachet net d’intermittence, toutes ses cotisations sociales (ainsi que ma sono portative lorsqu’elle est suffisante). Ce cachet équivaut à 1 moyenne légale de 12h de travail, incluant la prestation devant le public, l’échauffement, des répétitions, le temps de montage, réglage et démontage de la sono, le temps de déplacement (A-R de mon domicile au lieu de concert)…

Exemples de prestations et de tarifs (par le GUSO) :

** Fest-noz/Fest-deiz : à partir de 160€ (selon horaire, durée & nombre de passages)

** Concert Chants de MARIN 1h30 (1 ou 2 parties) : 250€

** Concert en EHPAD, pour les anciens (1h de concert) : 250€

** Concert Chants de MARIN, pour REPAS ou MARCHÉ (maximum 4h de présence pour max 2h de prestation) : 350€

** Animation Mariage (ex : concert chansons connues au vin d’honneur, puis fest-noz avec mes compos…), au-delà de 4h de présence : à partir de 450€…

Comme pour toute prestation de spectacle vivant, il faut y ajouter les frais de déplacement.

Si vous préférez déléguer la gestion de ma  rémunération, il est possible de passer par un prestataire spécialisé professionnel, qui vous transmettra un contrat de cession et la facture globale, et se chargera de toutes les démarches administratives concernant mon cachet et mes frais de déplacement. Pour bénéficier des services de ce prestataire, il faut compter 9% supplémentaires du budget global HT.

Si le lieu de concert est trop vaste pour ma sono portative, il vous faut prévoir une sonorisation de qualité adaptée, et une personne sachant l’utiliser…

Pour un DEVIS PERSONNALISÉ adapté à votre cas particulier, vous pouvez me contacter directement :

Adresse mail : miss.ninog@orange.fr            Téléphone : 06.38.86.31.23

Par ailleurs, comme vous le savez sûrement, pour tout spectacle vivant, les droits d’auteurs doivent être versés aux sociétés qui les gèrent. C’est à l’organisateur de la prestation (et non aux artistes interprètes) de régler les droits d’auteurs directement à la Sacem, en faisant une déclaration préalable puis en transmettant les listes des œuvres interprétées que lui auront fournies les interprètes…

2013-12-21_Augan_MOV07776 (6)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s